Prix Louis Helbronner (remis au 6e secrétaire) :

En 1919, à son décès, Madame Helbronner, veuve d’Horace et mère de Louis Helbronner, léguait à l’Ordre des Avocats à la Cour de Paris, une somme de 50 000 francs. Sur l’affectation des arrérages du capital légué, le conseil consacrait les propositions de Paul et Jacques Helbronner, les fils et frères et créait deux prix qui seront attribués chaque année pour 400 francs chacun, l’un au stagiaire nommé quatrième secrétaire de la Conférence : Prix Horace Helbronner, l’autre au stagiaire nommé sixième secrétaire de la Conférence : Prix Louis Helbronner.

Ces deux prix sont ainsi attribués depuis 1920 en mémoire d’Horace, et de son fils Louis Helbronner, secrétaire de la conférence, promotion 1904-1905, mort pour la France le 21 septembre 1914, à 38 ans, atteint par 2 éclats d’obus, et terrassé par le tétanos.

 

Prix Hector Bezançon (remis au 7e secrétaire) :

En 1923, la mère d’Hector Bezançon fait le don à l’Ordre des Avocats du Barreau de Paris de la somme de 5000 francs pour la création d’un prix annuel de 300 francs sous le vocable Hector Bezançon, en faveur d’un avocat, secrétaire de la conférence. « Ce sera, dans mon malheur, une triste et si douloureuse satisfaction de voir le nom de mon fils unique Hector Bezançon se perpétuer par cette donation dans ce Palais où il a vécu » écrit-elle au Bâtonnier.

Depuis 1923, ce prix est remis chaque Rentrée du Barreau de Paris à un secrétaire de la Conférence et honore ainsi la mémoire d’Hector Bezançon, versé au corps expéditionnaire d’Orient, mort pour la France le 7 novembre 1915, à 36 ans, de la fièvre typhoïde.

 

Prix Jacques Sabatier (remis au 11e secrétaire) :

Le 29 septembre 1914, conscient qu’il pouvait perdre la vie à tout moment, Jacques Sabatier rédige son testament. Il lègue 10 000 francs à l’Ordre des avocats à la Cour de Paris afin qu’un prix soit remis chaque année à un jeune avocat.

Depuis 1920, un secrétaire de la Conférence reçoit ce prix à chaque Rentrée du barreau … ignorant sans doute, jusqu’à présent, à qui il le doit : Jacques Sabatier, secrétaire de la Conférence, promotion 1907-1908, mort pour la France à 32 ans, le 18 avril 1915 en Artois, d’un éclat d’obus à la tête.

 

Ce site utilise des cookies

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.