André Mornet (1870-1955)

Docteur en droit à Paris, il prête serment au barreau de Paris le 26 octobre 1892. Il devient le premier secrétaire de la conférence en 1897 (même promotion que Frédéric Clément mort au champ d’honneur en 1915 et Henri Bazire mort pour la France en 1919) avant de réussir le concours de la magistrature et d’intégrer le cabinet du Garde des Sceaux comme chef adjoint. En 1912, il est substitut du procureur à Paris.

Il est mobilisé en 1915, promu sous-lieutenant et affecté à différents conseils de guerre, dont en 1917 le 3e, où il participe aux procès de Bolo Pacha, du Bonnet rouge et Mata Hari

Après la 1ere guerre mondiale, il intègre la Cour de cassation comme avocat général puis conseiller.

En janvier 1940 il est admis à la retraite et ne prête donc pas serment au Maréchal Pétain.  En août 1940, il propose ses services à la Cour suprême de Riom.

En novembre 1944, il est appelé comme procureur général près la Haute Cour de justice. À ce titre, il est partie prenante des procès de Philippe Pétain et Pierre Laval, pour lesquels il réclame et obtient la peine de mort.

En janvier 1948, il est admis définitivement à la retraite et est nommé en 1952 procureur général honoraire près la Haute Cour de Justice et procureur général honoraire de la Cour de Cassation.

Mornet SEM

Ce site utilise des cookies

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.